Gîte à insectes, hébergez la biodiversité

Coccinelles, chrysopes, etc. Certaines bestioles sont de vrais amis du jardinier. Pour faire une petite place douillette pour ces charmantes créatures durant les saisons froides, Verdurable vous propose de leur construire un gîte à insectes.

gîte à insectes au jardin

Pollinisation, prédation des nuisibles, les insectes auxiliaires participent aussi à l’entretien du jardin. Pour aider ces charmantes créatures à attendre le retour du printemps, Verdurable recommande le gîte à insectes. Préparons ensemble un véritable hôtel miniature pour accueillir nos amis à six pattes.

Réaliser le gîte à insectes, quand et où ?

La fonction principale du gîte est d’apporter de la douceur à ses pensionnaires. Nous vous conseillons ainsi de le construire au début de l’automne. Dans un second temps, veillez à lui choisir un bon emplacement : abrité et exposé au soleil. Ainsi placé, le gîte ne sera pas trempé par la pluie ou refroidi par les vents. Dernier conseil : ne posez pas votre hôtel à même le sol, trop frais en hiver. Verdurable vous propose de l’installer sur votre jardinière.

rembourrage gîte à insectes
Quelles matières pour le construire ?

Pour bâtir les murs du gîte et séparer ses chambres, nous vous conseillons d’utiliser du bois ou du contreplaqué. Ces matières rendront votre construction solide mais pas lourde, idéale pour placer le gîte en hauteur. Une fois la structure en place, garnissez les chambres avec des bûches percées, branches pailles ou papier journal. Toutefois, évitez un rembourrage trop compact puisque les insectes se logeront dans les interstices.

Installer un gîte à insectes revient à contribuer soi-même à la préservation de la biodiversité. En outre, il hébergera des créatures utiles au développement de votre jardin comme des coccinelles prédatrices de pucerons. Si vous souhaitez construire le vôtre, Verdurable vous propose son tutoriel.