Comment faire un gîte à insectes ?

Pour aider les petites bestioles du jardin à tenir l’hiver, Verdurable vous accompagne pour réaliser un gîte à insectes DIY. Grâce à ce petit tutoriel, la construction d’abris pour nos amis du jardin est un vrai jeu d’enfants. Do It Yourself !

gîte à insectes pour accueillir coccinelle syrphe chrysope

Suite à l’article consacré à ce sujet, nous vous proposons un petit tutoriel pour construire votre gîte à insectes DIY. En effet, vous pourrez trouvez sur notre page produit, un modèle de gîte en kit qui peut s’associer à votre jardinière. Celui-ci a vocation à héberger trois genres d’insectes : les coccinelles, les syrphes et les chrysopes. En suivant ce petit tutoriel, vous assurerez à vos petits amis du jardin, des hivers doux et confortables. Amusez-vous en groupe pendant une heure grâce à ce petit atelier manuel.

gîte à insectes DIY étape 1 composer la batisse

Étape 1 : Composez la bâtisse

D’une part le toit se construit en collant simplement les deux côtés qui le composent. D’autre part, la case s’obtient en fixant les séparations verticales et deux séparations horizontales.

Étape 2 : Séparez les chambres

Fixez les séparations verticales. Vissez le toit et la case au fond arrière. Les syrphes nicheront sous le toit, les coccinelles entre les séparations et les chrysopes dans la grande chambre.

gîte à insectes DIY étape-3 garnir chambres

Étape 3 : Garnissez les chambres

Rembourrez de foin la chambre des chrysopes puis fixez la façade devant l’entrée. Remplissez la chambre des syrphes de tiges d’arbre de papillon. Votre gîte est maintenant prêt à accueillir.

gîte à insectes DIY étape 4 installer gîte

Étape 4 : Installez le gîte

Vissez le pied sous le gîte pour le rendre stable. Ensuite, enlever le bouchon à la pointe de la jardinière et emboîtez votre construction. Vous pouvez colorer avec de la peinture acrylique.

Focus sur nos trois pensionnaires

coccinelle
Les coccinelles

En plus de leurs robes à pois, le régime alimentaire des coccinelles en ont fait les coqueluches des jardiniers. En effet, ces jolis insectes se nourrissent de pucerons et autres parasites. Leur présence atteste d’un écosystème riche et en bonne santé.

syrphe
Les syrphes

Même si les syrphes et les abeilles se ressemblent, ne les confondez pas. Les syrphes, eux, sont plus proches des mouches et n’ont pas de dards. Toutefois, ils participent aussi bien à la pollinisation, friands de nectar.

chrysope
Les chrysopes

La chrysope verte est un sublime insecte filiforme. Les jardiniers affectionnent cette bête pour sa voracité. Elle s’attaque à de nombreux parasités : acariens, pucerons, etc. Attention, cet insecte reste sensible aux produits chimiques, évitez de traiter la paille où il se nichera.