Soins palliatifs : l’hortithérapie au chevet des patients

L’unité de soins palliatifs de l’hôpital de Hayange œuvre pour illuminer le quotidien des patients en fin de vie. Depuis cet été, un atelier d’hortithérapie, financé par le Rotary club, leur est proposé.
L’article est appaçu au Républicain Lorrain le 12 octobre 2012. Journaliste : Damien GOLINI ; Photo RL/ Pierre HECKLER.
Ci-dessous le résumé de l’article.

Depuis l’été 2019, les patients de l’unité de soins palliatifs de l’hôpital de Hayange (57), peuvent profiter des bienfaits des ateliers d’hortithérapie grâce au soutien du Rotary Club Hayange.

Le jardinage permet aux personnes hospitalisées de participer aux activités en toute sécurité ce qui leur redonne le sourire. Comme le souligne Cristelle Gimondo, psychologue au sein de l’unité de soin palliatif, « Les bénéfices des jardins mobiles, adaptés à l’hortithérapie, sont multiples. D’abord, ils permettent de passer un bon moment. Ils renforcent aussi le sentiment de valorisation des patients. Les jardins leur redonnent le contrôle d’eux-mêmes ».

« Par ce biais, ils exercent une activité physique et mentale, ils se concentrent, ils s’impliquent », ajoute Oriane Hergle, ergothérapeute.

Ce projet a été financé par Les Dames de cœur de Thionville et le Rotary club. Pour ce dernier, ce n’est pas la première fois qu’elle aide financièrement des projets sociaux, qui apportent du bonheur aux personnes âgées.

« Un patient, jusque-là alité, s’est mis à sourire. Il s’est assis sur son lit, il a partagé ce moment avec un proche. Ce sont des instants précieux », pour le docteur Villard, ce genre d’initiative est un outil pour adoucir l’image des soins palliatifs.