Terrarium, le jardin s’invite chez vous

Classé dans : jardinage, Verdurable | 0

Comment perpétuer son amour de la nature en ces temps hivernaux ? Et pourquoi pas réaliser votre propre terrarium, véritable jardin miniature d’intérieur ? Verdurable vous en propose trois différents.

terrarium humide conçu par verdurable 2020

Grâce aux terrariums, rien ne vous séparera plus de vos végétaux favoris. En les plaçant dans un bocal ou sous vitre, vos cultures pourront survivre en intérieur en quasi-autonomie, et ce, pendant des années. Ce terme issu du latin terra la terre et arium suffixe de lieu désigne la création d’un écosystème à échelle réduite. Certains abritent des plantes, d’autres des animaux. Si cette technique connaît aujourd’hui une certaine popularité, on pouvait déjà l’observer durant l’ère victorienne. Elle permettait de transporter des plantes tropicales issues de tout l’empire vers la Grande-Bretagne. Chez Verdurable, nous sommes en train de préparer notre terrarium et souhaitons donc vous partager quelques informations sur les trois modèles les plus répandus.

Terrarium humide, le plus apprécié

Le terrarium humide est la composition la plus courante. Bocal en verre, vase transparent ou bac sous vitre, il y en a pour tous les goûts. Il accueille toutes les plantes amatrices d’humidité comme les fougères ou les ficus. Sa grande qualité est d’être pratiquement autonome. En effet, avec un système de drainage, le terrarium ne laissera pas échapper son humidité. Pour vous assurer de l’apport en eau, nous vous conseillons de tâter la terre de temps en temps pour évaluer son humidité. Petite recommandation toutefois, pour votre terrarium, choisissez un récipient transparent et surtout pas opaque. Dans le cas contraire, vos plantes manqueront de lumière pour leur croissance.

terrarium humide de verdurable détail
Détail du terrarium de Verdurable réalisé fin d'année 2019

Dans cette vidéo, Patrick Mioulane nous présente de différents thèmes de terrarium, des « bulles de nature ».

Terrarium à plantes succulentes, simple et autonome

Cette composition met à l’honneur les plantes dites succulentes comme les crassulas, les echeverias ou les aloés. Plus robustes elles forment un terrarium encore moins demandeur en eau que le premier. Vous pourrez facilement trouver les plantes succulentes dont vous avez besoin dans n’importe quel magasin de jardinage. Contrairement au premier modèle, le récipient ne doit pas être clos. Laissez le bocal ouvert pour que son air ne soit pas trop humide.

Faire le choix des animaux

Le dernier terrarium de cet article accueille des animaux. Les plus courants sont les reptiles ou les insectes qui souffrent moins de la chaleur ou du manque d’espace. Ce terrarium-ci demande sans surprise plus d’entretien que les deux précédents, principalement pour l’entretien du bocal et l’alimentation de ces résidents. L’avantage d’inclure des plantes dans ces terrariums est de filtrer l’air et de faire varier la température du bocal.